liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages
liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages
liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages Retour à la Carte de liledelareunion.com liledelareunion.com - paysages Accueil de liledelareunion.com liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages
liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages liledelareunion.com - paysages



 
 
Découverte de la Réunion à 1735La Réunion de 1738 à 1809La Réunion de 1810 à 1882La Réunion de 1885 à 1999
 

 
Généralités

La Réunion fait partie des Iles Mascareignes constituées en plus de l'Ile Maurice et de Rodrigues.
La Réunion possède également cinq dépendances qui sont :
- les îles de Tromelin,
- Juan de Nova,
- Bassas de India,
- l'archipel des Glorieuses
- Europa.
La première se trouve au nord-ouest de Madagascar. Les quatre dernières, situées entre Madagascar et l'Afrique, ont une valeur stratégique importante car elles contrôlent, par leur emplacement, le canal du Mozambique.
 

 
Xème siècle :

La Réunion, l'île Maurice et L'île Rodrigues sont découverts par des navigateurs musulmans. La Réunion se nomme : Dina Margabim (Ile de l'ouest), Maurice : Dina Arobi (Ile abandonnée) et Rodrigues : Dina Mozare (Ile de l'est).
 

 
1502

Alberto Cantino reproduit une carte musulmane et crée la première carte "européenne" mentionnant les îles Mascareignes.
 

 
1512

Lors de la découverte des routes maritimes par les Européens, Pedro de Mascarenhas découvre les Mascareignes le 9 février et baptise la Réunion du nom du Saint du jour : Santa Apollonia.
 

 
1613

Le 23 mars, l'amiral hollandais Verhuff fait escale à la Réunion et la baptise : England's forest. Il décrit une île paradisiaque vierge avec des cours d'eau, des animaux : tortues, tourterelles, perroquets, solitaires, anguilles, canards, oies, tous extrêmement faciles à tuer.
 

 
1638

Le 25 juin : Première prise de possession des îles Mascareignes par la France.
 

 
1642

Le 29 juin : Seconde prise de possession des îles Mascareignes. Premier débarquement en rade de St Paul.
 

 
1646

12 mutins de Fort Dauphin (Petit comptoir vers la route des Indes dans le Sud de Madagascar) sont abandonnés à la Réunion jusqu'en août 1649. Le 7 septembre, on les ramène à Fort Dauphin, mais certains sont fâchés de revenir.
 

 
1649

Décembre : Flacourt est séduit par la description de l'île par les mutins. L'île prend alors de l'intérêt. Sur la bateau le St Laurent, Flacourt prend possession pour la troisième fois de la Réunion. Il la baptise : Ile Bourbon. Il y débarque 4 génisses, un taureau et il revient avec des cochons salés. L'île Bourbon est toujours vierge.
 

 
1654

Seconde colonisation de l'île Bourbon par des gens de "mauvaise compagnie".
 

 
1663

Le 10 novembre : Le St Charles mouille à la Grotte des Premiers Français à St Paul. L'île Bourbon est occupée par les français. Elle devient colonie à part entière et aussi la première base française de l'Océan Indien.
 

 
1665

Etienne Regnault devient chef de la première véritable colonie. L'île Bourbon compte 30 à 35 personnes. La colonie est basée au Camp Jacques à droite de l'embouchure de l'Etang de Saint Paul.
 

 
1667

Naissance de Saint Denis et de Sainte Suzanne.
 

 
1671

L'île Bourbon compte 76 personnes
 

 
1674

L'île Bourbon accueille les rescapés du massacre de Fort Dauphin, et devient alors la seule escale française sur la route des Indes. L'île compte alors 150 personnes. Pendant 6 ans, l'île va tomber dans l'oubli et la colonie va prospérer...
 

 
1680

Le Père Bernardin essaye de convaincre Louis XIV de s'intéresser à l'île Bourbon.
 

 
1686

L'île Bourbon compte 216 personnes.
 

 
1689

M. De Vauboulon devient le premier administrateur et législateur de l'île.
 

 
1700

Versailles prend en considération cette escale sur la route des Indes. L'île est de plus en plus fréquentée.
 

 
1704

L'île compte 734 personnes.
 

 
1718

Le café, nouvelle richesse de l'île fait entrer Bourbon dans la grande aventure de la prospérité économique.
 

 
1719

Jusqu'en 1735, l'exportation annuelle de café atteint les 100000 livres. L'île Bourbon "accueille" 1500 esclaves supplémentaires par an. Ils proviennent d'Afrique, de l'Inde et de Madagascar.
 

 
1735

Bertrand François Mahé de la Bourdonnais devient le premier gouverneur général des îles de Bourbon et de France (Ile Maurice). L'île de France devient plus importante que Bourbon.
 
 

   
  M'envoyer un email   - Hugues Chan-Ng-Yok - liledelareunion.com © 2014   Haut de page